http://kouttab-al-internet-almaghariba.page.tl/
  confidences marginales
 


CONFIDENCES   MARGINALES
 




 
TAHAR   LAKNIZI  
 
 
 
J’aime en toi tes défauts humains
tes vifs reproches enfantins,
ton rêve qui chevauche l’ambition
et fend l’œuf de sa soumission,
tes gestes dans toute leur nudité
enfilant leur naïveté,
l’esquisse de ton sourire câlin
d’où jaillissent de nouveaux matins,
ton murmure qui laisse éveillé
son souffle au bord de l’oreiller,
ta bouderie momentanée
qui effeuille les soupçons fanés,
rase les remparts de ma confiance
et attise les braises des méfiances.
J’aime en toi les accents toniques
de tes métaphores emphatiques .
L’amour est le seul sentiment
qui , dépourvu de tout condiment
affriole les plus tendres cœurs
et les enivre de sa teneur.
Ô mon âme !c’est est une vérité
qu’une cigogne ne peut réfuter ;
dans un nid restauré des brins
elle verse un rire venant de loin,
des rives d’une nostalgie pesante
où la solitude est cuisante
Souviens-toi donc de moi chaque soir
quand le soleil se voile de noir
et enfouit ses soupirs fiévreux
au sein de l’océan ténébreux.
                                                        
 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=